La conception de votre cocon sera réalisée par étapes. Votre programme sera abordé et analysé (les troisièmes et quatrièmes salles de bain sont-elles nécessaire?)  Une bonne méthodologie est importante pour ne pas perdre de temps et éviter les pièges.

 

1- La Faisabilité

Avant de réfléchir à tel ou tel type de construction, il faut veiller à sa faisabilité. Les règles d’urbanisme évoluent. Il faut vérifier la concordance de ces règles avec votre projet. Par exemple: la maison à étage de mon voisin ne serait plus réalisable aujourd’hui, ou l’inverse. La surface du terrain ne me permet pas de faire une maison de 150m², le coefficient d’occupation des sols me limite à 110m²!

 

2- Le Terrain

L’analyse du site, avec toutes ses composantes (vues, dénivelé, vis à vis…) sera réalisée pour définir le meilleur emplacement. Les végétaux en place, s’il y a, seront répertoriés. Le but étant de les utiliser comme protection solaire estivale, ou intégrés dans des parterres. Le tout bitumé n’est plus tendance, et difficilement réversible. L’intervention d’un géobiologue (sources dans le sol), intervient à cette étape.

 

3- L’Implantation

Le principe est de définir l’occupation du terrain et les grandes lignes de l’habitation. Les espaces comme le jardin, les stationnements, voir le terrain de pétanque, sont identifiés. L’objectif est de travailler sur les circulations. Concevoir une maison passe aussi, et surtout, par la prise en compte de la vie à l’extérieur. L’habitation sera quant à elle, schématique et dépendra du programme. L’objectif est de placer les éléments en fonction de votre mode de vie et de vos attentes.

4- L’Esquisse

Elle est axée sur l’habitation. Des pistes seront proposées, et toutes n’auront pas vos meilleurs sentiments. Explorer ces différentes options me permettra de trouver l’agencement vous correspondant. Les volumes seront envisagés avec une perspective en 3 dimensions. La dimension financière est toujours présente.

 

5- L’Avant-projet Sommaire

Les pièces trouvent leurs places et leurs tailles. Les volumes sont prédéfinis. L’heure est aux vérifications et ajustements par les logiciels, pour les aspects thermiques et financiers. Mon travail sur la partie thermique est contrôlée par un thermicien, et les artisans confirment la partie financière. Une première lecture auprès du service urbanisme est demandée. Il permet de l’informer sur le futur dossier qu’il ou elle aura à traiter et d’être avisé sur les ajustements éventuels à effectuer.

 

6- L’Avant Projet Détaillé

L’aménagement est validé. Les éléments sont vérifiés points par points. Les équipements pour le chauffage, l’eau chaude et la ventilation sont choisis. Les composants des murs, sols, toits, fenêtres, etc., sont validés.

 

7- La Demande de Permis de Construire.

Il comprend les différents plans, la partie graphique (photos et insertion) et les formulaires. Les attestations réglementaires tels que thermique et étude de sol seront demandés aux professionnels concernés.

 

8- Le Projet de Conception Général

Ils visent à définir la manière dont a été pensé le projet. Ils intègrent les différents réseaux, la composition des éléments, le type de pose prévu, etc.… Il sert de base aux entreprises.

 

9- L’Appel d’Offre

Cette étape consiste à actualiser les devis des artisans. Les différentes options sont chiffrées et débattues. Elle permet d’établir les marchés de travaux.

 

10- Le suivi des travaux

Le projet que nous avons conçu ensemble prend forme. Je fais une visite hebdomadaire sur le chantier afin de constater l’avancement et la qualité des travaux. Cette étape doit être faite avec minutie. La mauvaise mise en œuvre ou des réglages approximatifs feront que l’objectif thermique ne sera pas atteint.

Un compte rendu est réalisé afin de respecter le planning. Les différents intervenants sont informés des tâches à venir, et/ou des éléments a reprendre.

Je ne suis ni du coté des artisans, ni du coté du maître d’ouvrage. Les factures seront pointées et je défendrai l’intérêt du chantier.

 

11- La réception

Elle permet de valider la bonne mise en œuvre sur le chantier. Elle est le point de départ de l’assurance décennale, et surtout, d’une nouvelle vie !